Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZiK et ZinC

La culture alternative est un vivier d’expressions en marge.

Popof gaucher et JBC droitier, deux artistes urbains ambidextres.

Publié le 6 Octobre 2015 par DB-RBV

Popof gaucher et JBC droitier, deux artistes urbains ambidextres.
Popof gaucher et JBC droitier, deux artistes urbains ambidextres.
Popof gaucher et JBC droitier, deux artistes urbains ambidextres.

Popof est le surnom que lui donnaient ses camarades d’école. Il le choisit comme pseudo. Artof Popof est le blaze d’Alexis Ginzburg, peintre urbain et graffeur issu du mouvement Street art né à Moscou , qui vit et travaille à Montreuil. Artof Popof participe activement depuis 1989 au mouvement artistique contemporain Street Art et s’essaie à diverses méthodes telles que le graffiti, le graffiti au pochoir, les stickers, les posters, la projection vidéo, les installations de lumière et même la céramique. Il s’inspire de ces deux univers : la rue et l’atelier, en essayant de prendre l’énergie de l’un pour le cracher sur l’autre. Les lignes graphiques et colorées s’entrelacent sans se lasser et les lettres s’allongent pour muter en cinq lignes parallèles qui se croisent et s’entrecroisent. Ces sillons représentant les 5 lettres de son nom sont devenues peu à peu une signature immédiatement reconnaissable dans le monde du graffiti. Artof Popof qui s’interroge sur « l’être urbain », accompagne ses fresques et ses toiles de petits messages poétiques qui interpellent les passants. Trait d’union entre l’intime et le collectif, l’Art de Popof questionne le rapport de l’humain à l’urbain. Sa peinture transcrit avec dextérité, les lumières et les matières de la ville via une déferlante de tags, portraits, architectures, textes et textures, oscillants entre le pointilleux et le primitif.

Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV

Photos © DB.RBV

Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV

Photos © DB.RBV

Jean-Baptiste Colin alias JBC est Montreuillois aussi. Ce graphiste freelance de profession, spécialisé en créa pour les collectivités locales est également depuis 2009, artiste peintre, artiste numérique et artiste de rue. Il a commencé ses performances urbaines par un poing levé avec la mention "arrête de souffrir" sur le canal de l'Ourcq.

Photo © JBC

Photo © JBC

JBC travaille toujours à partir de photos trouvées sur Internet ou dans sa propre réserve. Adepte d’un Street Art interactif, ses personnages sont soignés, soulignés par des contours épais noirs, constituant un mélange de vintage années 70 mêlé à des influences sud-américaines dans les couleurs, les compositions et l’engagement accentués par des messages politiques clairs mais non dénués d’humour. Intéressé par le muralisme mexicain de Rivera, il est très influencé par la culture graphique d’Amérique Latine.

Photo © RBV

Photo © RBV

JBC s'est notamment distingué en rhabillant pour l'hiver une cabine téléphonique sur les Champs-Élysées en pleine journée (février 2015) et en habillant Le Mur d'Oberkampf.

Photo © JBC

Photo © JBC

Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV

Photos © DB.RBV

Aucun des deux artistes, ni JBC ni Popov n’est ambidextre naturel. JBC est gaucher comme 10% de la population. Popof est droitier comme les 90 % restants. Mais les deux artistes utilisent leur main la moins affutée, comme prolongement de leur main dominante.

Si l’on considère qu'il y a environ 10 % de gauchers dans toutes les sociétés. en détaillant, on s’aperçoit que la proportion varie de 3 % a plus de 27 % selon les pays. Ce qui est sûr, c'est qu'il existe une composante héréditaire dans la transmission de la "gaucherie". Avoir un de deux parents gauchers augmente fortement les chances de l'être. Cette transmission héréditaire serait d' ailleurs plus importante si c'est la mère qui est gauchère : cela multiplie par deux la probabilité que l' enfant le soit. Certes, des scientifiques pensent que des influences environnementales lors de la grossesse ou chez le nourrisson pourraient intervenir. Dans tous les cas, le fait d'être gaucher n'est pas lié à l'éducation. Inutile donc de contrarier l'enfant pour le forcer à devenir droitier. Mieux vaut au contraire l'aider à se développer avec ce
tte particularité.

Quand un gaucher vous sert la main, son œil gauche et la partie droite de son cerveau travaillent intensément pour vous identifier. C'est ce que démontre une étude scientifique réalisée par des biologistes de la Macquarie University de Sydney en Australie publiée dans la Royal Society Biology Letters et mise en avant par MSNBC. On y apprend que être gaucher ou droitier n'est pas du tout réservé à l'espèce humaine.

Article en anglais :

Les biologistes de Sydney ont notamment beaucoup étudiés les perroquets australiens qui sont très largement gauchers. Ils ont remarqué la totale coordination entre la vision et les membres. Les perroquets qui regardaient de petits morceaux de fruits ou de bois de préférence avec l'œil gauche les saisissaient ensuite avec leur patte gauche :

La polyvalence se travaille. C’est une faculté acquise, et comme la plupart des ambidextres JBC et Popov ont leur main préférentielle pour effectuer certains types de tâches.

Les ambidextres naturels n'ont pas de main préférentielle depuis leur naissance. Tout comme les bébés, qui n’en n'ont en général pas non plus, et se maintiennent dans une position plus stable que les adultes pour qui cela nécessite une bonne synchronisation des membres et non de l'habileté. Les principales difficultés viennent du fait que chaque main est contrôlée par un hémisphère cérébral différent. La main droite est contrôlée par l'hémisphère gauche et la main gauc
he par l'hémisphère droit.


On peut quantifier l'ambidextrie d'une personne en mesurant le degré de polyvalence de chacune de ses mains. Cependant, un ambidextre n'est pas plus apte qu'une personne latéralisée à utiliser un objet dans chaque main en même temps. De nombreuses personnes ambidextres étaient originellement gauchères et ont appris à se servir davantage de leur main droite pour rendre plus simples de nombreux gestes de la vie quotidienne.

L'ambidextrie naturelle est très rare et ne concerne que 2.5 % de la population. C’est une maladie. Les ambidextres n'ont aucune latéralisation, ils ne sont ni gauchers ni droitiers. Ils sont les deux à la fois mais aucun des deux en même temps.

La latéralisation est le fait qu'il existe une différence entre le coté droit et le coté gauche d'une personne. Quand une personne est latéralisée elle possède plus d'aisance d'un coté du corps que de l'autre, si elle est gauchère, elle utilisera majoritairement son coté gauche vis et versa. La latéralisation prend en compte tous les organes pairs et sensoriels du corps tel que les mains, les pieds, les oreilles et les yeux. Mais attention la latéralisation n'est pas à prendre comme un bloc, un droitier n'est pas forcément droitier du pied, de la main, de l'oreille et des yeux. Il peut y avoir des déviances selon les personnes.

La latéralisation est gérée par le cerveau, elle dépend de la latéralité de la personne. Un gaucher par exemple aura ses fonctions motrices dans l'hémisphère droit et un droitier dans l'hémisphère gauche, le cerveau contrôle tout le temps la partie inverse du corps car l'homme utilise sans cesse ses fonctions motrices (même debout sans bouger). Le fait que les fonctions motrices soit dans l'hémisphère droit ou l'hémisphère gauche détermine ainsi la latéralisation et ainsi le fait qu'une personne soit plus habile du coté gauche ou droit. Parfois ce n'est pas seulement les fonctions motrices qui sont gérées par l'hémisphère dominant, 40 % des gauchers ont également la parole gérée dans l'hémisphère droit, alors qu'elle se trouve normalement à gauche.

Être latéralisé, ne signifie pas que l'on oublie notre hémisphère non dominant, les deux hémisphères communiquent entre eux par le corps calleux, or chez les gauchers on observe une plus grande zone de corps calleux. Les interactions entre les deux hémisphères sont donc plus fréquentes. C'est logique car l'hémisphère gauche contrôle les actions routinières et très fréquentes.

La première expérience sur l'ambidextrie a eu lieu en Grande Bretagne à Wharram Percy. Ce village médiéval était intéressant par les 122 squelettes d'adultes en parfait état de conservation, enfouis dans le cimetière du village. Simon Mai et James Steele y ont mené une expérience sur l'ensemble des os du bras : la prédominance manuelle étant détectée par la taille de l'humérus (plus ou moins long selon l'utilisation). Ils ont mesuré les os et ont établi que 81 % de la population était droitière, 16 % gauchère et 3 % ambidextres (leurs humérus mesurant la même taille). De nombreux scientifiques ont alors étendu leurs recherches sur l'ambidextrie comme celles de Schultz (étude mondiale) ou Annett et Kilswlau (étude
sur les adolescents) :

L'ambidextre ne doit pas être confondu avec un gaucher/droitier contrarié : personne dont l'aisance de la main non dominante s'est améliorée mais qui reste latéralisé comme au début. Comme l'explique la définition suivante :

L'ambidextrie est la faculté pour une personne d'être également à l'aise avec les deux bras ou les deux jambes (par exemple, pour le pied d'appel). Une telle personne n'est pas latéralisée, elle n'est pas droitière ou gauchère; elle est les deux. Les ambidextres sont plus rares que les gauchers mais on ne peut pas apprendre à devenir ambidextre, cependant on peut acquérir plus d'aisance avec sa main non dominante. Il est important de lever une ambiguïté que l'on voit, par exemple dans les jeux de rôles : un ambidextre n'est pas plus apte qu'autrui à utiliser deux objets (par exemple, des armes blanches) à la fois.

L' ambidextrie est due à l'absence du gène codant pour l'asymétrie cérébrale (le même gène qui a été découvert par l'université d' Oxford). Les fonctions motrices qui se trouvent normalement dans le cortex moteur de l'hémisphère gauche ou droit suivant la latéralisation, se retrouvent donc dans les deux hémisphères sans aucune distinction. Les ambidextres ne sont pas des êtres extrêmement doués de leurs mains comme on pourrait le penser, ils souffrent de problèmes liés à ce manque de latéralisation comme le manque de repères spatiaux, de mauvaises coordinations des mouvements, des problèmes d élocution. Les ambidextres sont plus sensibles aux maladies mentales comme la schizophrénie ou à la dépression et aux addictions (tabac, alcool ) que les personnes latéralisées. Sigmund Freud s'est intéressé aux ambidextres et à leurs déviances de l'esprit. Leur cerveau a une anatomie particulière, ni droitier ni gaucher, les hémisphères fonctionnent parfois en même temps et les fonctions principales ne sont pas rangées dans le bon hémisphère. L'anatomie du cerveau est spécifique à chaque ambidextre. Il n’existe pas un cerveau type ambidextre.

Certains ambidextres, comme Michel Ange, artiste de la Renaissance Italienne qui a peint la Création d'Adam à l'aide de ses deux mains, Keith Moon, le batteur ambidextre du groupe The Who ou encore James Abram Garfield, 20ème président des Etats Unis qui était capable d'écrire le latin d'une main et le grec de l'autre, ne souffraient pas de cette différence et pouvaient utiliser leurs mains avec beaucoup d'aisance. Ne pas se fier aux définitions des dictionnaires comme le Larousse qui restent approximatives :

Un Droitier se sert de préférence de la main droite dans l'exécution de la majorité des tâches.

Larousse

Un Gaucher se sert de préférence de la main gauche dans l'exécution de la majorité des tâches.

Larousse

Des définitions qui ne correspondent pas vraiment à la réalité. Un gaucher peut effectuer plus facilement une action avec la main droite qu'avec la main gauche (ex : Guitare), à l'instar d'un droitier qui peut lui aussi utiliser sa main gauche dans certaines situations (ex : Canne à pêche où le moulinet est à gauche). On peut acquérir de l'aisance avec sa main non dominante en répétant des actions.

Si on ne peut pas devenir ambidextre, cependant on peut acquérir de l'aisance avec sa main non dominante. Message reçu 5 su
r 5 par Popof et JBC !

Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV
Photos © DB.RBV

Photos © DB.RBV

Commenter cet article