Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZiK et ZinC

La culture alternative est un vivier d’expressions en marge.

Come-back du prix du Graffiti & du Street-Art.

Publié le 7 Octobre 2016 par DB-RBV

Come-back du prix du Graffiti & du Street-Art.

L’édition 2016 du Prix du Graffiti et du Street Art s'expose à la Manufacture 111 jusqu'au 30 octobre 2016. Après, elle voyagera en Belgique. Ce concours, qui a eu lieu pour la première fois en 2014, a pour but de promouvoir le Street-Art et le Graffiti et toutes formes d’expressions urbaines. L’éventement a été créé à l'initiative de Cédric Naimi. Se définissant comme catalyseur plutôt que découvreur, celui qui a été en 1985 l'assistant de l'artiste César, rencontré au Palace dont il a fait les belles nuits, est tombé sur la photo d'une fresque à Cabourg. Le virus du street art a fait le reste. Depuis, Cédric a remué bombes et pinceaux et a ouvert une galerie de street art aux puces de Saint-Ouen. Cet agitateur culturel, passionné et passionnant, a fini par transformer sa galerie en association. Graff' Art, s'est lancé alors plus franchement dans la promotion du street art, proposant aux commerçants des puces plutôt réfractaires à coup de pétitions, d'enjoliver gracieusement, de graffs et de fresques, leurs tristes rideaux de fers gris pour valoriser les lieux. Pas moins de 220 devantures ont ainsi été réalisées. Et Saint-Ouen tout entière fait, depuis, référence auprès des amateurs de Street Art.

Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB
Photos Saint-Ouen (93) © #DB

Photos Saint-Ouen (93) © #DB

Après avoir monté des ateliers à Meudon, Stains, au skate park d'Évry et après avoir organisé la mise en couleur de la Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis, Cédric Naimi, dont la rencontre avec le plus célèbre des commissaires-priseurs du street art, Pierre Cornette de Saint-Cyr, fut déterminante, fourmille d'idées. Ce dernier lui donne des ailes pour son projet de concours. Son partenariat avec la Fondation EDF, fait le reste. Après une première exposition en 2014 qui s’était tenue à la Fondation Groupe EDF, l'exposition a passé l'été 2015 à Toulouse. L’espace EDF Bazacle a mis en lumière les participants au concours, dont le thème était l’énergie dans la ville. Un ensemble de 34 œuvres reflétant la diversité des techniques, de la bombe posca, aux pochoirs, light painting ou même toiles.

Photos à Toulouse #DB

Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB
Photos à Toulouse © #DB

Photos à Toulouse © #DB

Après une année de pause comme pour mieux rayonner, n'en déplaise à EDF qui ne s'est pas montré très empressé à l'idée de poursuivre le partenariat, le concours investit cette année, la Manufacture 111 du vingtième arrondissement de Paris. Sur 300 artistes de rue français et belges, 60 ont été sélectionnés pour y exposer leurs œuvres. Le thème proposé, pour cette 2ème édition du concours, est l’écologie et l’environnement dans la ville.

Mathias Naza (Ocean disasters) et  Reonar (Les fourmis) - Photo © #DB

Mathias Naza (Ocean disasters) et Reonar (Les fourmis) - Photo © #DB

EDGE  "Ma terre martyre" de Edge - Photo © #DB

EDGE "Ma terre martyre" de Edge - Photo © #DB

"Lutetia silvaticus 2016" de Louis Bottero - Photo © #DB

"Lutetia silvaticus 2016" de Louis Bottero - Photo © #DB

"On ne vaincra la nature qu'en lui obéissant" de Kouka - Photo © #DB

"On ne vaincra la nature qu'en lui obéissant" de Kouka - Photo © #DB

 "Train to past" de Virginio Vona - Photo © #DB

"Train to past" de Virginio Vona - Photo © #DB

 "L'arbre à tags" de Cosmos - Photo © #DB

"L'arbre à tags" de Cosmos - Photo © #DB

"Scyäantis" de Serty - Photo © #DB

"Scyäantis" de Serty - Photo © #DB

"Roi Mazout" de Gilbert Mazout - Photo © #DB

"Roi Mazout" de Gilbert Mazout - Photo © #DB

 "Emrod" de Bool - Photo © #DB

"Emrod" de Bool - Photo © #DB

 "La face cachée" d'Ariane et Claire Pasco Photo © #DB

"La face cachée" d'Ariane et Claire Pasco Photo © #DB

"Arc de palmyre" de Codex Urbanus - Photo © #DB

"Arc de palmyre" de Codex Urbanus - Photo © #DB

"Steak B17, 2016" de Jungle - Photo © #DB

"Steak B17, 2016" de Jungle - Photo © #DB

Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB
Photos © #DB

Photos © #DB

Un jury composé de personnalités du domaine de l’art comme David Benhamou, expert de street art, agent d'artiste, organisateur de vente et créateur du site www.maquis-art. com, le commissaire priseur Pierre Cornette de Saint-Cyr, président par ailleurs du palais de Tokyo et se battant incessamment pour la promotion de l'art contemporain français, l'artiste peintre, scénariste de bande dessinée Photographe, journaliste et documentariste et rédacteur en chef de Paris Tonkar Tarek Ben Yakhlef, ainsi que Jo Di Bona lauréat du Prix 2014, ont décerné les prix qui ont été remis le 13 octobre 2016.
1 er prix : Creyone132
2 ème prix : Rabuss
3 ème prix : Kristx, alias Kristine Kristx Emeriat pour "De la couleur dans la noirceur"
Prix spécial du public : Mr Renard
3000 euros ont été empochés par le gagnant du concours. Les 2ème et 3ème lauréats ont respectivement reçu 2000 et 1000 €. Les oeuvres de tout ce petit monde seront par ailleurs mises aux enchères le 5 février 2017 sous le marteau de Marielle Bigard.

Vainqueur de l'édition 2014, Jo Di Bona - Photo © #DB

Vainqueur de l'édition 2014, Jo Di Bona - Photo © #DB

"Street arbre" de Thibaud Modely et, à droite de la photo, "Mémoire d'éléphant" de Creyone132 qui a obtenu le premier prix - Photo © #DB

"Street arbre" de Thibaud Modely et, à droite de la photo, "Mémoire d'éléphant" de Creyone132 qui a obtenu le premier prix - Photo © #DB

"Man vs man" de Rabuss, 2ème prix - Photo © #DB

"Man vs man" de Rabuss, 2ème prix - Photo © #DB

"De la couleur dans la noirceur" de Kristx,  3ème prix - Photo © #DB

"De la couleur dans la noirceur" de Kristx, 3ème prix - Photo © #DB

Prix spécial du public : Mr Renard - Photo © #DB

Prix spécial du public : Mr Renard - Photo © #DB

Pour voir les oeuvres, et des vainqueurs et des autres, rendez-vous jusqu'au 30 octobre 2016 à la Manufacture 111. La MANUFACTURE 111 - 19 boulevard Davout 75020 Paris. Téléphone : 01 40 33 01 36.

Pour aller plus loin : Pas moins de 104 témoignages de personnalités du graff illustrés par quelques 140 photos, "Etat des lieux du graffiti et du street art" de Cédric Naimi, préfacé par Agnès b., aux éditions Carpentier, 25,90 €.

http://arts-savoirs.editions-carpentier.fr/street-art/195-etat-des-lieux-du-graffiti-et-du-street-art-enquete-9782841679607.html

http://arts-savoirs.editions-carpentier.fr/street-art/195-etat-des-lieux-du-graffiti-et-du-street-art-enquete-9782841679607.html

Hors Concours, et ci-dessous, en vidéo, l'installation "Train to Past", de Valeria Attinelli, Dorian Rigal et Arno Klemente Jack. La vidéo suit la photo.

Photo © #DB

Photo © #DB

Commenter cet article