Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ZiK et ZinC

La culture alternative est un vivier d’expressions en marge.

Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.

Publié le 19 Octobre 2015 par DB-RBV

Photos © RBV
Photos © RBV
Photos © RBV
Photos © RBV

Photos © RBV

Jeune prodige du street art, le portugais Vhils sculpte des œuvres monumentales sur les murs des capitales de toute la planète.

Au marteau-piqueur, à l'explosif, au burin, à l'acide, Vhils creuse la pierre pour réaliser de grands portraits au regard perçant. Il repère des murs lépreux dans des zones en friche et les sculpte. Différentes matières se révèlent lors du processus de déconstruction: affiches, peinture, carreaux, plâtre, brique, pierre, poutres, armatures de fer dénudées. Vhils utilise tous les reliefs du mur et remodèle les diverses strates pour faire apparaître des visages d'hommes et de femmes. Parfois il ajoute des coulures de peinture. Comme sur un palimpseste, l'histoire des habitants apparaît sous les explosions, les arrachements et les griffures.

En redonnant des visages aux milieux urbains en pleine restructuration (bidonvilles, nouveaux quartiers, friches, etc.), Alexandre Farto alias Vhils, montre la relation étroite entre la ville et ses habitants, c’est-à-dire comment la ville façonne ses habitants et comment les habitants sculptent la ville.

Par ici un tour d’horizon et un tour
du monde de l’art du plasticien.

Photos © Vhils
http://www.alexandrefarto.com/

Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.

Vhils a collaboré avec la marque de jeans Levi's pour la campagne "Go forth" à Berlin. Dans un entrepôt abandonné, ses explosions ont révélé des portraits et le slogan de la marque "Now is your time". The Laughing Heart, le poème de Charles Bukovski est récité sur le spot vidéo de Levi's, sorti peu avant les émeutes londoniennes. Certains y ont vu une incitation à la rébellion et d’autres estiment qu'il ne s'agit que de vendre des jeans. Souhaitant véhiculer un message sincère de confiance et d’optimiste, l’agence de Levis s’est ainsi rapprochée d ‘Alexandre Farto, aka Vhils, pour prolonger et développer l’univers créatif. C’est avec une certaine dramaturgie poétique qu’apparaissent les visages des personnalités berlinoises, pionniers allemands du monde moderne, réalisés au marteau piqueur, comme ceux de Fadi Saad, Various & Gould, Joe Hatchiban et Sven Marquardt . Message sous-jacent, des portraits de pionniers, comme Levi’s a pu l’être avec ses produits.

Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.

Your life is your life
don’t let it be clubbed into dank submission.
be on the watch.
there are ways out.
there is a light somewhere.
it may not be much light but
it beats the darkness.
be on the watch.
the gods will offer you chances.
know them.
take them.
you can’t beat death but
you can beat death in life, sometimes.
and the more often you learn to do it,
the more light there will be.
your life is your life.
know it while you have it.
you are marvelous
the gods wait to delight
in you.

The Laughing Heart de Charles Bukovski

Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.

Avant de commencer son travail de sculpture, l’artiste esquisse ses portraits à la peinture. C’est à l’aide de burin, marteau piqueur et autres ustensiles que Vhils commence à gratter la surface du mur et à révéler successivement les différentes couches qui le constituent. La démarche peut paraitre brutale et violente mais le résultat gagne en poésie et en expressivité. Petit à petit, un portrait se révèle. Des expressions et des émotions fugitives en émane.

Vhils explore et expérimente différentes techniques et d’autres médiums comme l’acide, les explosifs, la sérigraphie, des portraits sculptés dans un bloc de polystyrène ou encore des collages d’affiches publicitaires récupérées dans les rues de la ville. Il exprime sa poésie même sur le bois.

Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.
Archéologie du futur, Vhils attaque les murs.

Expérimentateur passionné, en plus de la sculpture sur mur, Vhiks a développé sa conception de l'esthétique de vandalisme dans une pluralité de médias, de la peinture au pochoir, aux explosions pyrotechniques ou à la modélisation 3D. Des échappées qui lui ont permis de repousser les limites de l'expression visuelle, dans une approche unique.

Photos © Vhils
http://www.alexandrefarto.com/

Ode de Vhils au peuple Guarani du Brésil dans cette vidéo intitulée Incision :

Sur les traces de Vhils dans la ville.

Paris n'a pas résisté au vandalisme du maître. Cinq murs ont subi les assauts poétiques de cet art-dynamite. Visibles à l'intersection des rues Pajol / Riquet et au 85 rue Philippe de Girard dans le 18ème, 1 rue Chardon Lagache (cour de l'hôpital) dans le 16ème arrondissement et, dans le 13ème, boulevard Vincent Auriol, 1 rue Jenner et 177 rue du Château des Rentiers (photo à la une de cet article).
Commenter cet article